Manifestation : Matthew Miller, porte-parole du département d’État américain se dit « attristé » et appel au calme

Les Etats-Unis se sont dits samedi « préoccupés et attristés » par les violences qui secouent le Sénégal depuis jeudi et ont appelé à un retour au calme.
« Nous exhortons toutes les parties à exprimer leurs vues de manière pacifique », a déclaré dans un communiqué Matthew Miller, porte-parole du département d’Etat américain. Quinze personnes sont mortes depuis jeudi à la suite de la condamnation à deux ans de prison ferme de l’opposant Ousmane Sonko.