Nord : un lycéen en garde à vue pour l’incendie d’un établissement scolaire à Villeneuve-d’Ascq

La façade du lycée Raymond Queneau de Villeneuve-d’Ascq a été endommagée après un incendie, parti d’une barricade installée par des personnes extérieures à l’établissement scolaire, selon l’académie de Lille.

Vitres brisées, façade noircie et cours suspendus toute la journée… Un lycéen de 15 ans a été placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’incendie qui a endommagé, lundi, la façade du lycée Raymond Queneau de Villeneuve-d’Ascq (Nord), près de Lille, a appris l’AFP auprès du parquet ce mardi.

« Une enquête a été diligentée du chef de dégradations par incendie ou moyen dangereux », a indiqué la procureure de Lille, Carole Étienne, précisant que l’incendie était parti « d’une barricade constituée de caddies, palettes et matelas » avant de se propager à l’entrée du lycée. Selon France 3, cette barricade portait l’inscription 49.3, en référence à l’article utilisé par le gouvernement pour faire passer la réforme des retraites.

La région va porter plainte

« Un des mis en cause, lycéen, âgé de 15 ans et demi, a été identifié, interpellé et placé en garde à vue » lundi, a précisé la procureure de Lille, rappelant que la peine encourue pour ce type d’actes est de 10 ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende.