48 heures de grève : L’Union des enseignants du Sénégal en ordre de bataille

Suite aux manifestations de ces derniers jours, des enseignants ont été arrêtés. Pour leur libération, des syndicats d’enseignants sonnent la mobilisation de leurs membres. 
Dans un communiqué rendu public , l’Union des enseignants du Sénégal (UES) a actionné son  troisième plan d’action. L’UES a ainsi décrété  48 heures de grève totale le mardi 28 et le mercredi 29 pour dénoncer en premier les arrestations arbitraires d’enseignants et d’élèves.

Mais également l’immobilisme du gouvernement par rapport aux points de revendication déclinés dans le préavis déposé le 10 janvier 2023 notamment le règlement de la question des décisionnaires ; l’allongement optionnel de l’âge de la retraite à 65 ans, la reprise de la formation diplômante des PC et autres.

L’UES demande ainsi à ses militants de se mobiliser  et d’observer massivement ce mot d’ordre pour la libération de leurs collègues, mais aussi pour la résolution des autres points de revendications.