Aya Nakamura et son ex-conjoint et producteur jugés pour des violences conjugales réciproques

L’artiste révélée par le tube « Djadja » et son ancien compagnon doivent comparaître ce jeudi devant le tribunal de Bobigny pour des violences conjugales réciproques. La star répondra-t-elle à cette convocation judiciaire qui se tient la veille de la sortie de son nouvel album ?L’audience de correctionnelle de la 12e chambre au tribunal judiciaire de Bobigny risque de connaître une affluence inhabituelle ce jeudi 26 janvier, dans l’après-midi. Entre les dossiers de délinquance routière ou de trafic de stupéfiants, cette affaire de violences conjugales réciproques aurait dû susciter un intérêt relatif. En la matière, l’instance de Seine-Saint-Denis a prononcé 1 153 condamnations en 2021 et déploré une hausse des plaintes de 84 % entre 2017 et 2021. Mais cette fois, la prévenue n’est autre qu’Aya Nakamura, auréolée du titre officieux de « chanteuse francophone la plus écoutée dans le monde ».