Mariage Moustapha Name: « Il a trahi Séraphine. Il s’est laissé emporter par sa célébrité… », un proche déballe

Il se dit partout dans les réseaux sociaux et autres supports médiatiques que « c’est parce que Séraphine n’est pas musulmane » que Moustapha Name l’a laissé tomber pour une autre nymphe.

Nos confrères de Senego nous en révèle un peu plus sur cette histoire d’amour qui a mal fini « à cause d’une trahison » à l’endroit d’une fille qui serait la très belle Séraphine qui a attendu un peu plus de 8 ans l’international Sénégalais Moustapha Name qui trouvera malheureusement une autre chaussure à son pied.

En outre, selon la source , membre de la famille du joueur, « Moustapha Nam a fait preuve d’une trahison inouïe à l’endroit d’une fille qui l’a attendu, qui a rêvé avec lui, qui a cuisiné pour sa mère, balayé pour elle et plus laver le linge pour celle qui devait être aujourd’hui sa belle ».

L’interlocuteur de senego qui a préféré garder le silence, renseigne même que beaucoup des membres de la famille du joueur sont très remonté contre la star du ballon rond. « Nous sommes tous sidérés. Nous avons honte pour tout ce que Séraphine a enduré pour Moustapha Nam, mais aussi pour la famille de la fille qui avait cru à ce projet de mariage… », ajoute-t-il.

« Contrairement à ce qu’on dit partout, Moustapha Name a trahi Séraphine. Il ne l’a pas quitté parce qu’elle est d’une autre religion, mais parce qu’il a eu la volonté éhontée de la trahir à cause d’une autre fille. Il s’est laissé emporter par sa célébrité, par la célébrité de l’autre fille et rien d’autre, mais il risque de le regretter si le Karma se retourne contre lui », précise la source.

« Moustapha Name voulait trahir et il s’est offert l’occasion nette de le faire. Qu’est-ce qui s’est réellement passé ? Séraphine l’a simplement reproché d’avoir souhaité une fille inconnue un joyeux anniversaire sur WhatsApp et sur statut, Moustapha Name s’est saisi de cette occasion pour lui tourner le dos et annoncer son mariage avec Virginie les heures qui suivent », a-t-il expliqué .