Mondial: les Pays-Bas, première équipe en quarts

Très bien organisée à défaut d’être brillante, la machine néerlandaise a dominé les États-Unis (3-1) samedi pour être la première sélection à rallier les quarts de finale du Mondial, en marquant deux buts quasiment identiques.Imperturbables en défense et diablement efficaces en attaque. Au Stade International Khalifa de Doha, les Pays-Bas ont encore appliqué la recette de Louis Van Gaal, la même qui avait permis au sélectionneur d’emmener son équipe en demi-finale du Mondial-2014.Et comme au Brésil, les Néerlandais pourraient croiser en quarts de finale la route de l’Argentine, qui les avait privés d’une finale il y a huit ans. L’albiceleste affronte l’Australie dans la soirée (20h00).Ce sont d’ailleurs deux rouages qui faisaient déjà fonctionner les mécanismes néerlandais en 2014 qui ont permis aux Pays-Bas de l’emporter: l’attaquant Memphis Depay et le défenseur Daley Blind, à chaque fois à la réception d’un centre en retrait de Denzel Dumfries.Depay a ouvert le score à l’issue d’un joli mouvement collectif des Oranje, dans lequel il a servi de relais puis de finisseur au point de penalty (10e), marquant son premier but depuis le 17 septembre. Puis Blind l’a imité en croisant à nouveau sa frappe du pied droit au même endroit (45e+1).