Affaire Amy Ndiaye: Idrissa Seck se prononce

Terrer dans un silence depuis un bout de temps, le président du Conseil économique, social et environnemental est sorti de sa réserve pour dénoncer la violence notée à l’hémicycle. Idrissa Seck estime que « quelles que soient nos divergences, que nous ayons été heurtés ou blessés dans ce que nous avons de plus cher et de sacré, rien ne justifie la violence et plus particulièrement la violence envers les femmes ». Le leader Rewmi considère qu’il est du devoir de l’Assemblée comme du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) de « de représenter dignement le peuple sénégalais ». L’ancien premier ministre appelle ainsi à la préservation de la démocratie au Sénégal qui est selon lui, « le modèle de référence africaine ».