Le gouvernement invité à ‘’formaliser’’ certains emplois précaires

Le ministère de la Jeunesse, de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi cherche à ‘’formaliser’’ et à ‘’améliorer’’ certains emplois précaires, dont celui exercé par les conducteurs de véhicules à deux roues utilisés pour le transport de passagers, a-t-on appris vendredi de l’Assemblée nationale.

Cette initiative a été prise en vue de la ‘’valorisation’’ des emplois concernés, selon un rapport de l’institution parlementaire.

Le document a été remis aux journalistes lorsque les députés examinaient le budget prévu pour ce ministère en 2023.

Lors du débat qui a précédé le vote du projet budgétaire, les députés ont demandé au gouvernement de faire preuve de ‘’dynamisme’’ dans l’exécution de la politique d’emploi.

Il également été demandé aux autorités gouvernementales de veiller au ‘’rattachement’’ des portefeuilles du Secteur informel et de de la Formation professionnelle au ministère de la Jeunesse, de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi.

Quelques députés souhaitent que la Semaine nationale de la jeunesse soit mieux organisée, avec la collaboration des ministères des Sports, de la Culture et de l’Education.

Plusieurs parlementaires ont appelé le ministre de la Jeunesse, de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi, Pape Malick Ndour, à dérouler des initiatives capables de ‘’stimuler le patriotisme’’ chez les jeunes.

Le budget prévu pour ce ministère, dont 80 milliards 535 millions 87 mille 1 francs CFA pour les autorisations d’engagement, a été adopté par l’Assemblée nationale.

Ses crédits de paiement s’élèvent à 32 milliards 348 millions 966 mille 954 francs CFA.

La séance plénière consacrée à l’examen du budget du ministère de la Jeunesse, de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi a été présidée par Mamadou Lamine Diallo, du groupe ‘’Liberté, démocratie et changement’’.

Avec le budget adopté par les députés, le ministère va s’atteler en 2023 à l’exécution de cinq programmes dédiés, entre autres domaines, à l’éducation à la citoyenneté et à la promotion du volontariat, à la protection sociale et économique des jeunes et au développement de l’emploi.

Aps