Le nouveau gouverneur de la BCEAO salue l’action de l’institution monétaire

Le nouveau gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Jean-Claude Kassi Brou, a salué le bilan de cette institution d’intégration économique dont l’action a permis de « relever les défis aux différentes époques ».

« Je n’ai pas jugé utile de revenir sur les actions et le bilan de la Banque, mais on retient qu’elle a toujours su relever les défis à différentes époques pour poursuivre sa marche au service des Etats et des populations”, a-t-il dit.

Au nombre des acquis de la BCEAO, il a cité “l’africanisation de la formation des cadres, la modernisation des instruments de la politique monétaire et le système de paiement, le renforcement de la supervision bancaire, le développement des infrastructures financières ainsi que la gestion de nos réserves de change”.
 

Il intervenait lors du symposium portant sur le 60ème anniversaire de la BCEAO et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), une rencontre tenue au centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio, sur le thème “Les Banques centrales dans un monde en mutation”.
 

Il est également revenu sur la gouvernance de la BCEAO, avec la création des comités de politique monétaire et d’audit. Des instruments mis en place en 2020, pour assurer la liquidité du système bancaire et le financement des économies des pays membres.
 

“Aujourd’hui, il faut se tourner vers l’avenir”, une raison pour la tenue de ce symposium qui devrait permettre de “franchir une nouvelle étape”, a indiqué Jean-Claude Kassi Brou, avant de saluer l’implication de ses pairs de l’Afrique dans les travaux du symposium.

“Cela témoigne de la solidarité qui caractérise nos relations ainsi que l’intérêt que vous portez à notre Union monétaire”, a-t-il lancé à ces responsables et aux participants sont venus d’horizons divers à travers le continent.