Bientôt un guide pour l’accueil des malades dans les hôpitaux

Les structures sanitaires vont bientôt disposer d’un guide pour l’amélioration des conditions d’accueil des malades, dans le but de rétablir la confiance avec les populations, a-t-on appris de la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Marie Khémess Ngom Ndiaye.

“Nous avons entendu et vu notamment en ce qui concerne l’accueil » des malades dans les structures hospitalières. ”Nos efforts doivent être concentrés [sur ce point] pour aller vers un bon système de santé », a-t-elle déclaré.

“Pour l’accueil, on doit rétablir cette confiance avec les populations, et bientôt un guide sera mis à disposition”, a annoncé la ministre de la Santé, mercredi, lors de la séance plénière de l’Assemblée nationale consacrée au vote du budget de son département pour l’exercice 2023.


Marie Khémess Ngom Ndiaye est aussi revenue sur les interpellations de certains députés relativement à la construction du centre national d’oncologie de Diamniadio, soulignant que cette structure “sera multidisciplinaire avec toute la chaine de prise en charge des cancers”.

S’agissant de la grève des internes des hôpitaux, Mme Ndiaye se dit ouverte à la discussion, ajoutant que « le problème c’est que ces 25 internes ont été redéployés mais ils ont refusé de rejoindre leurs postes […] ».

Sur la promotion de la santé communautaire et le traitement des “Badiénou Gokh” (marraines de quartier) elle a rappelé que le personnel de santé communautaire est à la base régi par le bénévolat. 

“Toutefois, il est prévu de procéder à une évaluation à ce niveau, afin de prendre les mesures appropriées”, a-t-elle promis.

Le projet de budget 2023 du ministère de la Santé a été arrêté à 272 474 429 114 CFA en autorisations d’engagements et 242 474 429 117 CFA en crédits de paiements. 
 

Il a connu une hausse de plus deux milliards de francs CFA par rapport à l’année 2022.