Les travailleurs du secteur primaire décrètent 48h de grève

En dépit d’une lueur d’espoir, l’intersyndicale des travailleurs du secteur primaire (Agriculture, Élevage et Pêche) poursuit la lutte pour la satisfaction de ses doléances. Ainsi les travailleurs décrètent une grève générale de 48h renouvelables à compter de ce mardi 22 novembre 2022, en attendant la décision officielle de l’Etat pour une sortie de crise. Lors de l’assemblée générale d’évaluation de la grève, les secrétaires généraux des trois syndicats sont revenus largement sur des séries de rencontres avec des autorités politiques, religieuses, de la société civile, des opérateurs économiques et des acteurs du secteur primaire. D’après un communiqué parvenu à «L’As », ces autorités ont été bien sensibilisées sur les motifs du mouvement d’humeur qui dure depuis maintenant presque trois mois. Les travailleurs ont été informés aussi que des acteurs rencontrés avaient déjà entamé des médiations auprès des autorités impliquées directement dans le dossier, afin qu’une solution définitive soit trouvée. Selon ces médiateurs, des assurances leur ont été données par les autorités, notamment le Premier ministre, pour la satisfaction des revendications et une sortie de crise dans les prochains jours.

Las