RESEAUX SOCIAUX : Mary Teuw Niane pour le renforcement des sanctions mais contre la censure

Réguler des réseaux sociaux est devenu presque une obsession pour les autorités et le chef de l’Etat en premier. Son ancien ministre Mary Teuw Niane, lui, indique la voie qui lui semble la bonne pour parvenir à une solution.  “Il faut que tout le monde comprenne  la nouveauté que représentent les réseaux sociaux et que la société est très innovante et s’est approprié très vite ces supports. Il est rare, poursuit-il, de voir un Sénégalais qui n’est pas membre d’un groupe WhatsApp. Et  ces groupes sont devenus  des espaces  d’éducation, de formation. Les capsules audio et vidéos sont accessibles aux analphabètes.  Il faut donc en faire des espaces utiles», soutient-il.

Conscient des dérives sur les réseaux sociaux, le professeur de Mathématiques prône le renforcement des sanctions, mais surtout leur application impartiale. « Ceci fera qu’il n’y aura pas de récidive, plaide-t-il. Il ne faut pas qu’on sanctionne les dérives contre le pouvoir et laisser les dérives qui viennent du camp du pouvoir. Ça vient de tout bord. Il faut assainir sans état d’âme. Le drame est que la population a le sentiment que cela ne se fait pas de manière équitable”, souligne-il. Non sans préciser son désaccord avec la, politique de censure. «Il  n’est point besoin de censurer des réseaux sociaux. Si les gens sont éduqués, ils vont s’autocensurer. Il faut tout de même sévir mais de manière équitable contre les dérives. L’accès aux médias d’État peut, également, être une solution. Que l’opposition, au même titre que le pouvoir, ait accès aux radios et télévisions publiques parce que ce sentiment de ne pas avoir accès à quelque chose dont on a le droit peut être frustrant », conclut-il.

toutinfo.net