Un muezzin tué à Pire


Un drame s’est produit hier matin dans la commune de Pire, précisément au village de Ndièye situé à 3 kilomètres du chef-lieu. Il s’agit du maçon Bassirou Mbaye dit Basse, qui a été atrocement tué par des villageois. C’est parce que, note notre source, les relations entre Bassirou Mbaye et beaucoup d’autres villageois étaient exécrables depuis plusieurs mois. Bassirou Mbaye était le muezzin et l’artisan principal de la construction de la mosquée. Selon nos sources, il s’y investissait en tant que maçon, avec ses enfants, et organisait même les contributions pour les travaux. Mais les relations heurtées ont fait que finalement, une décision d’interdiction de la mosquée lui a été notifiée. Entre-temps, il avait créé une école dans son terrain et il voulait construire sa propre mosquée dans le reste du lot. Mais des populations se sont opposées au projet. Et le lundi passé, alors qu’il poursuivait tranquillement ses travaux, ses adversaires ont brandi la menace de s’en prendre au chantier.

Toutinfo.net