Un muezzin tué à Pire


Et hier matin, la menace a été mise à exécution. Les populations l’ont attaqué sur le chantier avec des pelles et toutes sortes d’armes blanches, aux fins certainement de démolir la construction. Bassirou Mbaye a été violemment battu à cette occasion avant d’aller s’affaler sur une natte dans la cour de la maison de son frère où il a rendu l’âme, après avoir perdu beaucoup de sang. Quant à son fils Boubacar Mbaye, il s’en est sorti avec de graves blessures. Il est évacué à l’hôpital Abdou Aziz Sy Dabakh de Tivaouane. Alerté, le médecin-chef du district sanitaire de Tivaouane est venu faire les constats d’usage, en présence de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers qui ont évacué le corps à la morgue de l’hôpital de Tivaouane. Pour l’heure l’affaire est sur toutes les lèvres dans la contrée et d’ores et déjà, pas moins de 11 personnes ont été arrêtées, dont le chef de village T. Dièye.

Toutinfo.net avec Las