Arrivée à Nouméa de la plus longue projection de moyens de l’armée de l’air française

Montrer que l’espace Indo-Pacifique est une priorité pour la France : c’est l’un des objectifs de la mission Pegase 2022/Henri Brown menée actuellement par l’armée française. Première étape, Nouméa, où se sont posés ce samedi 13 août trois avions Rafales, au terme d’une opération de déploiement totalement inédite.  Publicité

Moins de 72 heures de vol pour couvrir la plus longue distance jamais parcourue par des Rafale en mission. L’opération a mobilisé 270 militaires et malgré une escale forcée de 24 heures en Australie, le résultat donne le sourire au commandant du détachement, le général Stéphane Groën :

« Ce que nous permet de démontrer cette projection de puissance, c’est la redoutable efficacité du trinôme A330 MRTT ravitailleur, du Rafale et de l’A400M, qui nous permet de nous déployer partout sur le globe dans des délais très contraints et à des portées inédites. »

Toutinfo.net avec RFI