Twitter conteste en justice les demandes de retrait du gouvernement

Le réseau social Twitter vient de déposer un recours légal contre l’État pour contester des demandes de retrait de contenu sur sa plateforme. La société américaine est en confrontation avec l’État indien depuis plus d’un an, mais c’est la première fois qu’elle conteste ainsi directement ses ordres devant la justice. Les demandes de retrait de contenu nous paraissent illégales. Voici en résumé ce qu’affirme Twitter devant la cour d’appel de Bangalore. La loi indienne permet au gouvernement de censurer des messages en ligne en cas d’atteinte à la sécurité nationale ou pour prévenir des crimes graves, mais le réseau social soutient que de nombreuses requêtes de l’État sont abusives, comme celle demandant la suspension des comptes de partis politiques d’opposition ou de journalistes. Ce qui, selon Twitter, enfreint la liberté d’expression garantie par la Constitution indienne.

Toutinfo.net avec Rfi