Statu quo à la CEDEAO, autour de la création de la monnaie unique, Eco

À l’instar des crises au Mali, Burkina Fasso et en Guinée, la question de la monnaie unique dans l’espace Cedeao, s’est invitée également à la 61 ème conférence des chefs d’Etats et de gouvernements de la Cedeao,

La 61ème conférence des chefs d’Etats et de gouvernements de la Cedeao tenue à Accra, le 3 juillet dernier, a été l’occasion également pour les dirigeants de la sous région d’aborder la question sur la monnaie unique, l’Eco. Face au suspens noté sur certaines questions dans le contexte de sa création, le communiqué final de l’instance sous régionale souligne que « la conférence félicite le comité chargé du programme de la monnaie unique de la Cedeao pour ses efforts en vue de trouver des solutions consensuelles aux questions en suspens dans le contexte de la création de l’Eco ».

A cet effet, « Elle prend note de la poursuite de la mise en œuvre de la feuille de route pour le lancement de la monnaie unique. En vue de promouvoir une transition sans heurts vers l’ECO, la Conférence instruit le Comité ministériel de s’attacher à obtenir un consensus sur l’ensemble des questions en suspens », indique, la source.

Par ailleurs, « la Conférence, après avoir salué les efforts déployés par les institutions régionales pour parvenir à un cadre juridique régissant les systèmes de paiement et de règlement au sein de la CEDEAO, a adopté l’Acte additionnel relatif au cadre juridique du Système de paiement et de règlement de la CEDEAO (SPRC) », lit-on dans le document final du sommet des chefs d’Etats et de gouvernements de la sous région

Toutinf.net