Labgar : une brigade de gendarmerie pour lutter ’’efficacement’’ contre le vol de bétail

La brigade de gendarmerie de proximité de Labgar (Linguère, nord), officiellement mise en service mardi va permettre de lutter plus efficacement contre le vol de bétail et les braquages dans cette zone sylvopastorale, a souligné le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba. « L’érection de cette brigade, au-delà de la consécration de la montée en puissance de la gendarmerie, marque davantage sa présence dans cette zone sylvopastorale. Cette unité, installée en un lieu stratégique, dotée de moyens logistiques adaptés, permettra d’assurer la surveillance de ce terroir, pour lutter efficacement contre le vol de bétail et les braquages’’, a-t-il notamment déclaré lors de l’inuaguration de l’édifice.   Dans son discours dont copie a été remise à l’APS, le ministre des Forces armées a insisté sur le fait que le vol de bétail et les braquages préoccupaient les plus hautes autorités et les populations, constituant notamment l’un des défis les plus importants et les plus urgents à relever dans cette zone sylvopastorale.   

Pour cela, a fait valoir M. Kaba, « la brigade de Labgar et toutes les unités territoriales de la région pourront compter sur les nouveaux escadrons de surveillance et d’intervention’’.    Ces unités robustes et pluridisciplinaires permettant d’adapter la réponse de la gendarmerie en passant, d’une posture de veille normale à une posture de protection maximale afin de faire face aux menaces émergentes, a-t-il expliqué.   Sidiki Kaba a assuré que ‘’la Gendarmerie nationale entendait apporter une réponse de qualité et à temps aux attentes de nos concitoyens en rationalisant son maillage et en adaptant ses méthodes et moyens aux nouveaux défis sécuritaires.
En effet, a-t-il avancé, ‘’les nombreuses menaces requièrent une posture permanente de protection des personnes, de leurs biens et des points sensibles’’.    A l’en croire, ‘’le recul du sentiment d’insécurité chez nos compatriotes, où qu’ils puissent se trouver et même dans les zones les plus reculées, constitue un objectif prioritaire du Haut-commandement de la gendarmerie nationale’’. 
« La légion de gendarmerie Nord, qui recoupe les limites des régions administratives de Louga, Saint-Louis et Matam, couvre une vaste superficie très peuplée par endroit et très enclavée’’, a-t-il fait savoir.    Dès lors, a préconisé le ministre, ‘’la rationalisation du maillage est une nécessité pour adopter une posture proactive permettant aux unités de jouer leur véritable rôle de force de prévention et obtenir ainsi une exacte cohérence entre la mission de sécurité, la zone d’action et les moyens disponibles’’.

Toutinfo.net avec Aps