LÉGISLATIVES 2022 : Dr Abdourahmane Diouf prévient contre toute ingérence étrangère dans le processus

Dr Abdourahmane Diouf a aussi réagi à un possible report des Législatives voulu par une «Institution internationale», dit-il précisant qu’il ne vise pas «l’Union européenne». Et, même si la cellule de communication de la Présidence de la République a démenti l’information, AAR Sénégal exprime d’ores et déjà sa position.«Avec tout le respect et la diplomatie requise et nécessaire, aucune Institution internationale asiatique, européenne, américaine ou autre ne peut avoir une quelconque forme d’ingérence dans la gestion du processus électoral au Sénégal, et nous sommes fermes», déclare Abdourahmane Diouf. «Personne ne viendra dans notre pays nous dire comment élire nos députés, qui doit être candidat, quelle est la date des élections ; qui doit être candidat à l’élection présidentielle, qui doit succéder à qui. Nous sommes totalement contre.» Et, selon lui, «ça n’arrivera pas, quelle que soit l’Institution. Quelles que soient les intentions cachées, sachez que le Sénégal est prêt à défendre ses souverainetés de ce point de vue», avise-t-il.

Toutinfo.net avec Voxpop