La Russie durcit le ton après un bombardement à Damas attribué à Israël

Moscou ne mâche pas ses mots après un bombardement attribué à Israël sur le sud de la capitale syrienne il y a 24 heures. Parmi les cibles, l’aéroport international de Damas où les vols sont suspendus. Le durcissement de ton à Moscou semble être la preuve d’une dégradation des relations entre Israël et la Russie.

Toutinfo.net avec RFI