ELECTIONS LEGISLATIVES :  La conférence des leaders de YAW décrète « l’irrecevabilité » de la liste de BBY

POLITIQUE : La conférence des leaders de Yewwi Askan Wi à travers un communiqué exige du ministre de l’Intérieur et du président de la Commission de réception des candidatures de notifier à la mouvance présidentielle « l’irrecevabilité » de sa liste nationale et celles départementales.  Ousmane Sonko et Cie rassurent leurs militants que « leur liste proportionnelle est conforme ».

La coalition Yewwi Askan Wi se radicalise. Pour cause, la conférence des leaders dans un communiqué déclare sans ambages qu’elle « rejette toute logique de compromission et exige la pleine et entière application de la loi électorale quel que soit le contrevenant ou la formation politique concernée ». Bien plus, la coalition Yewwi Askan Wi « exige la tenue des élections législatives à date échue: le 31 juillet 2022 ».

En outre, la coalition Yewwi Askan Wi informe ses militants et sympathisants ainsi que l’opinion nationale et internationale que « sa liste proportionnelle est conforme aux dispositions du Code électoral et sa recevabilité ne souffre d’aucune irrégularité ». « Conformément aux dispositions de l’article L.179 du Code électoral, l’anomalie décelée sur cette liste nationale sera régularisée », insistent Khalifa Sall et compagnie. 

Par contre, selon la conférence des leaders de YAW « la liste nationale de la coalition Benno Book Yaakaar est irrecevable pour non-respect de la parité ainsi que l’ensemble de son dossier de déclaration de candidatures pour dépassement du nombre de parrains requis au moment du dépôt de La déclaration de candidatures ». 

Par conséquent, les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi martèle que « la loi exige du ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome, chargé des élections, et du Président de la commission de réception des dossiers de candidatures, la notification, sans délai, au mandataire de la coalition Benno Bokk Yaakaar de l’irrecevabilité de son dossier de déclaration de candidatures pour dépassement du nombre de parrains requis ainsi que l’irrecevabilité de sa liste nationale non paritaire ». 

Mamadou SARR