Groupuscule «Vengeance patriote» : trois des onze suspects présentés à un juge ce vendredi

En début de semaine, onze militants appartenant à un groupuscule ultranationaliste avaient été arrêtés. Le parquet a requis la mise en examen de trois d’entre eux.

La majorité devrait échapper à la mise en examen. Ce vendredi, trois des onze membres du groupuscule « Vengeance patriote » arrêtés ce mardi par la DGSI et les gendarmes de la section de recherches de Paris doivent être présentées au magistrat instructeur aux fins d’une mise en examen, a affirmé une source proche du dossier au Parisien.

Ces trois personnes sont considérées comme le premier cercle autour du leader du groupuscule ultranationaliste, Lucas S., un pseudo-libraire adorateur d’Hitler qui avait été mis en examen et placé en détention provisoire en décembre dernier.

Huit gardes à vue levées

Le parquet national antiterroriste a requis leur mise en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Les autres gardes à vue ont été levées sans suite à ce stade, a précisé la même source au Parisien.


Toutinfo.net avec leparisien