POUR ACCELERER SA CROISSANCE : PAPS lève 3 milliards de FCFA auprès de grands investisseurs

ECONOMIE : La start-up de logistique et livraison, PAPS, a obtenu de nouveaux financements apportés par un groupe d’investisseurs majoritairement étrangers pour renforcer son activitéCe financement est estimé à près de 3 milliards de nos francs. 

L’entreprise sénégalaise de logistique, PAPS, a décroché un financement de 4,5 millions au cours d’une levée de fonds dirigée par Orange et la société de capital-risque 4DX Ventures. La start-up fondée en 2016 par l’entrepreneur Bamba Lo a également obtenu des engagements financiers de plusieurs investisseurs, parmi lesquels Proparco, Google Ventures, et Enza Capital. « Nous avons été impressionnés par le travail de l’équipe de PAPS jusqu’à présent, et par son engagement à créer une entreprise véritablement innovante dans le domaine de la logistique. Nous pensons que la technologie a un rôle essentiel à jouer dans la modernisation de l’infrastructure logistique de l’Afrique, et sommes impatients de poursuivre notre partenariat avec PAPS, dans cette nouvelle phase de leur croissance », a fait savoir Walter Baddoo, cofondateur et associé de 4DX Ventures.

 En effet, ce financement est l’un des plus importants levés par l’entreprise depuis sa création il y a six ans. Elle qui assure le stockage, le transport et la livraison au dernier kilomètre de divers articles à des Petites et Moyennes Entreprises locales avait obtenu en 2019, environ 500 000 de dollars d’un groupe d’investisseurs pour renforcer son activité. 

PAPS qui est présent au Sénégal et au Burkina Faso prévoit d’utiliser ces capitaux pour renforcer son équipe, développer son infrastructure et étendre ses solutions logistiques à un nombre plus important d’entreprises. La start-up affirme avoir effectué plus de 10 millions de livraisons dans ces deux marchés depuis sa création.

 En 2021, les start-up sénégalaises ont figuré parmi les plus importantes d’Afrique de l’Ouest francophone en termes de levée de fonds, notamment celle de 200 millions de dollars opérée par Wave. En dehors des fintechs, les levées effectuées par des entreprises d’autres secteurs, tels que la logistique reste très minoritaire et peu significative. La récente opération réalisée par PAPS vient renforcer l’intérêt pour un secteur jusque-là peu attractif pour des investisseurs au Sénégal.  

Abdoulaye DIAO