CAN 2022: comment la vaccination contre le Covid tempère les ardeurs des supporters

Annoncée comme une grande fête dans un grand pays de foot avec de grands passionnés du ballon, la CAN 2022 au Cameroun tarde à drainer du monde dans les stades. À Douala, où le stade Jappoma sonne creux malgré la présence de l’Algérie et de la Côte d’Ivoire, les explications sont nombreuses, mais le vaccin contre le Covid a été le plus pointé du doigt.

Un pays qui respire le football avec des supporters qui le vivent à fond. Le Cameroun du foot a souvent été présenté sous ces traits. Mais depuis le début de cette Coupe d’Afrique à la maison, tant attendue par les supporters après la dernière organisation en 1972, le public reste un des grands absents de la fête. « On a fustigé les clubs européens parce qu’ils ne voulaient pas libérer les joueurs africains, mais à quoi cela sert de libérer des joueurs s’ils viennent jouer dans des stades vides ? s’interroge l’ex-Lion indomptable Joseph-Antoine Bell. Sadio Mané dans un stade avec 100 personnes, ce n’est pas imaginable. (Riyad) Mahrez à Douala, avec 25 personnes, ce n’est pas possible ».

Toutinfo.net (avec RFI)