Ligue 1: Cédric Bakambu rejoint l’Olympique de Marseille

FOOTBALL : Libre depuis son départ de la Chine, l’attaquant congolais de 30 ans est devenu la première recrue du mercato hivernal de l’OM. Il s’est engagé ce jeudi 13 janvier jusqu’en juin 2024.

« L’Olympique de Marseille annonce aujourd’hui la signature de l’international congolais Cédric Bakambu. Libre de tout contrat, l’attaquant de 30 ans s’est engagé jusqu’au 30 juin 2024 avec le club olympien après le succès de sa visite médicale », peut-on lire désormais sur le site de l’équipe phocéenne.

Avec l’ancien Sochalien, l’Olympique de Marseille recrute un avant-centre polyvalent, capable de concurrencer Arkadiusz Milik. Cédric Bakambu, qui a joué son dernier match avec le Beijing Guoan le 15 août dernier, va devoir être efficace et en forme assez rapidement. En 2006, le FC Sochaux était allé le chercher en région parisienne pour l’intégrer dans son centre de formation.

Quatre années en Chine

L’ancien Sochalien retrouve donc les pelouses de Ligue 1 qu’il avait quittées en 2014 pour la Turquie (Bursaspor), puis l’Espagne pour trois saisons avec Villareal (105 matchs pour 47 buts), avant son grand départ en Chine en 2018. Un transfert qui avait à l’époque fait la Une. Bakambu était devenu le joueur africain le plus cher avec ce transfert à 72 millions d’euros.

Lors de ses quatre saisons en Chine, Bakambu a trouvé le chemin des filets à 58 reprises en 87 matches. Va-t-il retrouver son flair de buteur avec Marseille, actuellement sur le podium de la Ligue 1 ? Bakambu rentre en France avec un seul trophée : Coupe de Chine en 2018. En 2020, le natif d’Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, avait décroché le titre de meilleur buteur de la Super League chinoise (11 buts).

En 2019, il avait inscrit trois buts avec la RDC lors de la CAN en Égypte. Avec son équipe nationale, Bakambu doit disputer en mars 2022 les barrages qualificatifs pour le Mondial-2022 au Qatar.

Au total depuis 10 ans, Cédric Bakambu a inscrit 147 buts en 339 matches.

En 2020, le Léopard avait failli remettre les pieds en Europe, au FC Barcelone, au moment où le championnat chinois était suspendu par les autorités locales à cause du Covid-19. Le transfert avait été annulé alors que Bakambu était dans l’avion pour Barcelone.

Avant de parapher son contrat avec le club phocéen, Cédric Bakambu s’entretenait physiquement en région parisienne avec un coach personnel. 

Toutinfo.net (avec RFI)