INAUGURATION DU TER, BRT, AUTOROUTE ILA TOUBA…Les femmes de BBY adoubent Macky et brocardent les opposants

Les femmes de la coalition Benno bokk yaakaar se sont réunies hier pour échanger sur l’actualité́ nationale. Et elles se sont félicitées de l’inauguration du TER, mais aussi de la réalisation effective ou en cours de plusieurs autres infrastructures routières. Ndèye Marième Badiane et Cie ne se sont pas privées non plus de tirer à boulets rouges sur les opposants.

Ndèye Marième Badiane et Cie, en référence à l’inauguration du TER, saluent la ‘’vison innovante et audacieuse’’ du président Macky Sall. Une vision, qui soulignent-elles, «se manifeste par la réalisation d’infrastructures et d’ouvrages dont le seul objectif est de soulager les Sénégalais’’. Elles citent comme exemples, l’autoroute Ila Touba, l’autoroute à Péage, le TER, entre autres. ‘’Le Train express régional (TER) est une vraie révolution pour le transport terrestre et le Sénégal fait partie des exceptions en Afrique, qui dispose d’infrastructures de dernière génération’’, déclarent-elles. Pour les femmes de la mouvance présidentielle, le Ter va ‘’faciliter la mobilité urbaine, développer l’économie locale au niveau des différentes gares, décongestionner Dakar, renforcer l’économie nationale et favoriser la création d’emplois pour les jeunes et les femmes’’. Et pour elles, le Bus transit rapide (BRT), viendra compléter ce dispositif, en contribuant considérablement à la mobilité́ urbaine. 

Tout en adoubant leur leader, les femmes de BBY ne se sont pas faites prier pour brocarder les opposants détracteurs du TER. ‘’Le Président Macky Sall vient de réaliser un projet que l’opposition nihiliste qualifiait de chimère et d’éléphant blanc. Ces acteurs politiques nihilistes doivent dorénavant, adopter le profil bas et avoir l’humilité de reconnaitre le génie et la vison constructive et innovante du Président Macky Sall’’, assènent-elles. En outre, Ndèye Marième Badiane et ses camarades ont déchiré la proposition de loi criminalisant l’homosexualité, déposée par des députés de l’opposition et qui pour elles, équivaut à enfoncer une porte déjà ouverte. ‘’Les femmes de Benno et de la grande majorité élargie renvoient l’opposition parlementaire au code pénal qui a déjà réglé la question de l’homosexualité par l’article 319 qui sanctionne tout individu qui s’adonne à des actes contre nature d’une peine de 1 à 5 ans et d’une amende allant de 100 000fcfa à 1 500 000 FCFA’’, fulminent les femmes de BBY. Qui trouvent ‘’inopportune et impertinente’’ cette proposition de loi portée par des députés de l’opposition qui, pour elles, ne se soucient guère des priorités du peuple sénégalais.

L’info