CRISE DANS LES UNIVERSITES : Cheikh Oumar Anne appelle à la recherche de consensus

Pour mettre un terme à la crise qui secoue les universités depuis un bon moment, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (Mesri) invite les acteurs à la recherche de consensus. 

Aphone depuis le début de la crise qui sévit dans les universités sénégalaises depuis plusieurs semaines, le ministre de tutelle Cheikh Oumar Anne est enfin sorti de sa torpeur. Mais c’est juste pour demander aux différents acteurs en conflit de se mettre autour d’une table pour discuter et trouver des consensus. Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation est en effet aux abonnés absents depuis le début de cette crise universitaire qui est partie de l’Université Alioune Diop de Bambey où la coordination des étudiants et les autorités académiques sont à couteau tiré sur beaucoup de questions parmi lesquelles la tenue de la présente session, les conditions d’études et d’être au sein des campus pédagogique et social, l’achèvement des travaux entamés, entre autres.

Dans un communiqué publié hier, Cheikh Oumar Anne et ses collaborateurs encouragent les autorités académiques, les instances pédagogiques et les étudiants de l’Uabd à s’inscrire dans une dynamique de recherche de consensus, seul gage d’une paix sociale. ‘’En effet malgré quelques malheureux soubresauts, la recherche de consensus adossée à une large concertation et un maintien d’un dialogue interrompu et inclusif entre le Mesri et tous les acteurs de la communauté universitaire (responsable académique et pédagogique, syndicat, Per, Pats et étudiants), avait favorisé une stabilité qui a permis à notre système d’être résiliant face à la pandémie’’, déclarent-ils dans la note. Ainsi, le Mesri tient à saluer la médiation du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) qui, encore une fois, s’est révélée décisive à l’Uadb et a permis de rapprocher les positions relatives aux modalités d’organisation des examens et de pacification. Les services du Dr Cheikh Oumar Anne ont également tenu à rassurer la communauté nationale que les efforts déjà déployés pour un retour à la normale seront poursuivis et qu’une rencontre avec les autorités et les étudiants de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (Uasz) est prévue ce lundi 20 décembre à Diamniadio. Dans la même foulée, le ministère réitère sa détermination à ne ménager aucun effort pour la pacification pédagogique et sociale de nos établissements publics d’enseignement supérieur.  

L’info