ALIOUNE TINE : ‘’Auditer la Fonction publique, c’est une urgence signalée’’

La fonction publique, les recrutements et les nominations n’ont jamais été aussi politisés. C’est la remarque d’Alioune Tine qui, face aux recrutements clientélistes qui gangrènent l’administration publique et gonflent de plus en plus la masse salariale, préconise de ‘’réduire le fait partisan qui détruit et décrédibilise l’Administration’’ et surtout d’auditer en urgence la fonction publique.

La masse salariale de la fonction publique a doublé en 10 ans, passant de 428 milliards en 2011 à 900 milliards en 2021. Une hausse exponentielle qui traduit celle vertigineuse des effectifs gonflés par les recrutements clientélistes. D’où le coup de gueule du chef de l’Etat. En effet, Macky Sall s’est offusqué mercredi dernier, lors de la réception, au palais, de la certification ISO 9001 version 2015 décernée à la Direction des moyens généraux de la présidence de la République, des ‘’recrutements anarchiques dans la fonction publique’’. Ajoutant que c’est l’Etat qui est au final obligé de payer des personnels qui n’ont rien à voir avec les capacités des institutions qui les recrutent. Aussi, a-t-il appelé les responsables des administrations publiques à faire preuve de responsabilité et utiliser les ressources publiques de manière efficiente et efficace. Mais pour Alioune Tine qui fustige la politisation de l’administration, le chef de l’Etat ne doit pas s’en limiter à la dénonciation, mais doit entreprendre une opération en profondeur. ‘’La fonction publique n’a jamais été autant politisée et le recrutement et les nominations n’ont jamais été autant politisés’’, soutient le leader de l’Ong Afrikajom Center. Qui préconise de réduire le fait partisan qui détruit et décrédibilise l’administration. Mieux, il est pour qu’on fouille en profondeur et qu’on extirpe le mal à la racine. ‘’Auditer la fonction publique, c’est une urgence signalée’’, conclut l’ex- président de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme. 

L’info