SONKO SUR LA CRISE UNIVERSITAIRE : ‘’Nous tiendrons Macky Sall pour personnellement responsable de tous dérapages’’

Le leader des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), fustige la montée dans la violence dans l’espace universitaire. Dans un post publié hier, sur la page Facebook, Ousmane Sonko dit tenir Macky Sall pour personnellement responsable de tout dérapage.

‘’Ce qui se passe depuis quelques jours dans nos universités est inadmissible’’, fustige Ousmane Sonko dans son post publié sur sa page Facebook. Le leader des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) dénonce formellement la violence exercée sur les étudiants dans les différentes universités publiques du pays. ‘’Des étudiants qui réclament la lumière sur la mort suspecte d’un des leurs, une enquête sur les raisons de l’intoxication alimentaire qui a frappé le campus et la prise en charge des victimes qu’elle a occasionnées, le retrait de la mesure instaurant une session unique qui n’offre aucune chance de rattrapage, l’allègement des conditions étouffantes de vie dans les universités et la dissolution de leurs amicales se font littéralement massacrer par des forces de l’ordre d’une brutalité inouïe, commandées par un ministre de l’Intérieur immature et zélé’’, s’offusque le candidat déclaré et tête de liste de la coalition Yewwi askan wi à la mairie de Ziguinchor. ‘’Étudiants passés à tabac, séquestrés, kidnappés, humiliés, violation des franchises universitaires…, tout y passe’’, condamne-t-il. Pour Ousmane Sonko, cette situation confirme les relations exécrables qu’entretient Macky Sall avec sa jeunesse, et les étudiants en particulier’’. ‘’Promesses démagogiques, mépris, violence et brimades, horizons bouchés… pendant ce temps, leurs enfants sont dans les établissements privés étrangers au Sénégal ou dans les grandes universités européennes ou américaines avec l’argent détourné du trésor public’’, charge-t-il. Persiflant qu’‘’un vrai président doit se soucier plus des conditions d’existence et de l’avenir de sa jeunesse que de recevoir des voleurs et des faussaires, des transhumants et des laudateurs de tout acabit pour les récompenser à coup de millions de francs CFA’’. 

Pour un retour à la normale dans le milieu estudiantin, Ousmane Sonko exige des tenants du pouvoir, l’arrêt immédiat des violences policières contre les étudiants de Bambey, Saint-Louis et Dakar ; une enquête sérieuse pour situer les causes de l’intoxication et établir les responsabilités’’. Tout en lançant un appel au corps professoral, dont il salue le dévouement et les sacrifices pour la cause universitaire, à examiner la possibilité de restauration des deux sessions d’évaluation, Ousmane Sonko dit tenir Macky Sall pour personnellement responsable de tous dérapages pouvant entraîner des dégâts humains irréparables.

L’info