LA MAIRIE DE GOLF SUD DEVENUE LE SIEGE DE BBY : Cheikhou Oumar Sy vilipende Lat Diop et Aïda Sow Diawara

‘’Cessez de faire de la mairie de Golf Sud la permanence de BBY et un quartier général pour son candidat Lat Diop’’. C’est la dénonciation faite par Cheikh Oumar Sy qui trouve le procédé antidémocratique, injuste et partisan. Il dénonce la corruption ambiante qui y a cours pour favoriser le candidat de la mouvance présidentielle. 

La mairie de Golf Sud a sept prétendants pour les élections locales du 23 janvier prochain, dont Lat Diop, responsable apériste et Dg de la Lonase, investi pour succéder au socialiste Aïda Sow Diawara. Cette dernière est particulièrement dans le viseur d’un autre candidat, Cheikhou Oumar Sy, qui lui reproche de faire de la mairie de Golf Sud, une permanence pour leur adversaire de la mouvance présidentielle. ‘’Madame le Maire Aida Sow Diawara, vous n’avez pas le droit d’utiliser notre mairie comme siège de campagne’’, martèle-t-il d’emblée dans une note destinée à la mairesse. ‘’Depuis la publication de votre liste où M. Lat Diop a été désigné tête de liste, vous avez initié des rencontres dans notre mairie pour le soutenir. Chaque jour, les délégués de quartiers, les Imams, les ASC, les ‘Badiénou Gokh’, les associations de jeunes, sont reçus par votre candidat dans notre mairie où il leur promet monts et merveilles, en leur distribuant nos ressources de la Lonase’’, poursuit-il. Très remonté contre la mairesse sortante, membre de la mouvance présidentielle, le candidat Sy de dénoncer ‘’une pratique antidémocratique et injuste’’. Ce qui est d’autant plus inacceptable pour lui, que Lat Diop a qui elle a ouvert large les portes de la mairie, n’est pas maire sortant, mais aspire à diriger la commune, au même titre que les 7 autres candidats déclarés. ‘’Cette corruption passive dans notre mairie porte préjudice à nos aspirations d’une gouvernance territoriale transparente, juste, et équitable pour tous les citoyens et citoyennes de la commune de Golf Sud. La mairie de Golf Sud ne peut en aucun cas être le siège de campagne de M. Lat Diop. C’est une pratique malsaine que les Sénégalais ne cessent de dénoncer’’, s’indigne-t-il. Non sans inviter Aïda Sow Diawara à cesser de recevoir les militants dans la mairie pour en faire ‘’un local de campagne et un instrument de corruption’’ pour favoriser leur candidat. 

L’info