VIOLENCE A NGALANDOU DIOUF : Les instructions fermes de Macky à Me Malick Sall, Antoine Diome et Matar Baâ

Faire toute la lumière sur le déchaînement de violence qui a fait un mort et plusieurs blessés au stade Ngalandou Diouf de Rufisque et veiller à ce que cela ne se reproduise plus. Ce sont entre autres, les instructions données aux ministres concernés, par le chef de l’Etat, qui condamne avec fermeté, les violences notées ces derniers temps dans les stades. 

La violence qui a marqué le champ sportif (lutte, navétane) ces dernières semaines s’est invitée hier, à la table du Conseil des ministres. Abordant la question, suite aux incidents survenus, lundi 06 décembre 2021, durant un match de football, au stade Ngalandou Diouf de Rufisque, le chef de l’Etat a d’abord présenté ses condoléances à la famille du défunt et souhaité un prompt rétablissement aux blessés. ‘’Le Chef de l’Etat condamne avec fermeté les violences notées ces derniers jours au niveau de l’Arène nationale, et lors des compétitions Navétane, notamment à Rufisque et à Dahra Djoloff’’, note le communiqué du Conseil des ministres. Macky Sall déplore également les actes de vandalisme et les saccages d’infrastructures publiques constatés. 

En effet, le stade Ngalandou Diouf a été mis à sac par des jeunes enragés. Suffisant pour qu’il instruit le gouvernement de traiter le dossier avec la rigueur et la diligence qu’il faut et de veiller à ce que cela ne se reproduise pas. ‘’Le Chef de l’Etat demande, dès lors, aux ministres concernés (Justice, Forces armées, Intérieur et Sports), de faire toute la lumière sur les évènements tragiques survenus à Rufisque et de prendre les dispositions requises pour assurer la sécurisation des manifestations et infrastructures sportives’’, révèle le porte-parole du gouvernement dans son compte-rendu. 

Se voulant plus précis, Macky Sall demande au ministre des Sports Matar Bâ, de prendre les mesures conservatoires nécessaires, y compris la suspension des compétitions, à la maitrise systématique du calendrier, de la durée des activités « Navetanes ». Le Navétane, qui, dit-il, est un mouvement à réorganiser. En outre, le Chef de l’Etat invite, le ministre des Sports, à proposer, en relation avec son collègue de l’Intérieur et le mouvement associatif, un plan national de lutte contre les violences dans les stades et terrains de football.

L’info