RIPOSTE CONTRE LE COVID : Le FEM finance 5 projets pour 100 millions de FCFA

Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) a débloqué 111.666.654 CFA pour financer 5 projets de soutien aux commandes des Aires et territoires du patrimoine autochtone communautaire (APAC) du Sénégal pour faire face à la Covid-19. 

Ce financement vise les projets de participation des communautés à la riposte anti-covid, par la transmission des connaissances traditionnelles médicales. Les bénéficiaires sont les projets de réalisation des vidéos de transmission des connaissances médicales traditionnelles-riposte Covid de l’APAC ‘’Kollou Ndig de Djilor Djidiack’’ ; le projet de communication sur les expériences des communautés gardiennes d’APAC en période de Covid-19, le projet de contribution aux dialogues sur les politiques de gestion des ressources marines et côtières du Sénégal, de la Guinée Bissau et du Cap-Vert, et le projet de contribution des APAC dans les politiques nationales de gestion des ressources marines et côtières du Sénégal. 

Ces projets de développement communautaires ont été sélectionnés et financés pour 111.666.654 CFA pour faire face au covid-19. Ils sont financés par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) par le canal de son programme de micro financements (PMF FEM), administré par le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD). La cérémonie de lancement s’est déroulée hier, en présence du ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Abdou Karim Sall. ‘’Pour la rencontre d’aujourd’hui, le programme a un comité national de pilotage, ce comité a la spécificité de regrouper en son sein la société civile, le gouvernement, le PNUD, l’Université, le secteur privé et d’autres experts. C’est ce comité qui sélectionne les projets et les approuvent. Il procède à l’approbation et la diversité de l’expertise au niveau de ce comité. Les projets doivent répondre à la fois aux préoccupations du gouvernement, du PNUD et aux besoins des communautés au niveau local’’, a expliqué Khatari Mbaye, coordinateur du Fonds pour l’environnement mondial (FEM). Quant à la directrice de MAVA, Charlotte Karibuhoye, ce financement est très important, car il s’agit vraiment de renforcer le travail d’appui aux communautés locales et d’assister les organisations de la société civile. ‘’Cette cérémonie a permis de lancer les nouveaux projets de 110 millions de francs CFA et nous espérons que ces projets se déroulerons dans de meilleures conditions au bénéfice des acteurs locaux’’, a indiqué la représentante du ministre de l’Environnement et du développement durable.

L’info