ASSAMBLEE NATIONALE : Alioune Sarra annonce l’adoption du code du tourisme

Le ministre du Tourisme et des Transports aériens a annoncé hier l’adoption imminente du code du tourisme. Selon Alioune Sarr, ce dispositif législatif et les textes réglementaires y afférents donnerons un nouvel élan au secteur du tourisme dès lors qu’il définira un cadre concurrentiel d’exercice des professions et activités touristiques.

Bientôt la fin du désordre dans le secteur du tourisme. Le ministre du Tourisme et des Transports aériens a annoncé hier, l’adoption imminente du code qui devra réguler et encadrer le secteur pour une meilleure attractivité. ‘’Jusqu’à une période récente, le secteur du tourisme souffrait du déficit de texte législatif, notamment de loi d’orientation et du code du tourisme réglementaire pour soutenir ce secteur. Je voudrais annoncer ici que le code du tourisme qui a été réclamé par les acteurs pour les accompagner dans l’investissement, dans la promotion et dans l’exploitation de leurs activités, a traversé toutes les étapes et sera bientôt adopté en conseil des ministres avant de venir au parlement’’, a-t-il déclaré. Ce nouveau dispositif, relève-t-il, va apporter des solutions de financement de certaines activités, mais aussi des éléments de promotion et d’attirance des investisseurs dans le secteur. ‘’Ce dispositif législatif et les textes réglementaires y afférents donnerons un nouvel élan au secteur du tourisme, car il définira un cadre concurrentiel d’exercice des professions et activités touristiques’’, soutient-il. Il précise à cet effet que le nouveau code du tourisme prévoit des sanctions administratives pécuniaires voire même pénales pour ceux qui ne respectent pas le cadre législatif. Mais d’ores et déjà, Alioune Sarr magnifie le travail effectué sur le terrain par le commissariat du tourisme. S’agissant des investissements, le ministre note que la Sapco a prévu un financement de 3,2 milliards destinée à compléter l’enveloppe de 6 milliards de Francs CFA réservée à la réalisation du projet d’aménagement de la station touristique de Pointe Sarène.  Il a aussi annoncé des études dans la zone de Kafountine et Abéné pour la mise en place très prochaine d’un site touristique de 600 hectares devant abriter, entre autres, 4 hôtels. Interpellé sur le secteur qui a le plus souffert de la pandémie, Alioune Sarr a renseigné que plus de 82 milliards ont été injectés dans le secteur du tourisme pour lui permettre d’être résiliant. Sans cette enveloppe, a-t-il fait savoir, le Sénégal ne pourrait pas relancer le secteur, notamment la réhabilitation de l’aéroport du Caps-Skiring. ‘’Il est important, au sortir de la pandémie, de repositionner le Sénégal sur la carte touristique’’, a expliqué Alioune Sarr. Pour l’exercice 2022, le budget du ministère du Tourisme et des Transports aériens est arrêté à 145 797 149 893 Francs CFA en autorisation d’engagement (Ae) et 35 397 783 680 Francs CFA en Crédit de paiement (Cp).  

L’info