CHEIKH BAKHOUM, CANDIDAT BBY A GRAND-YOFF : ‘’Mon programme n’est ni démagogique ni irréalisable’’

Cheikh Bakhoum a été officiellement investi hier candidat de la coalition Bby dans la commune de Grand-Yoff. Une cérémonie à laquelle ont pris part les responsables locaux de la mouvance présidentielle, sous la présidence de Abdoulaye Diouf Sarr, tête de liste du camp présidentiel pour la ville de Dakar. Une occasion pour le prétendant au fauteuil de maire, de décliner son programme, qu’il trouve réaliste. 

‘’Je veux dire, ici et maintenant, à tout le peuple de Grand-Yoff que le temps de l’inaction est révolu ! S’il plaît à Dieu, au soir du 23 janvier 2022, vous aurez, à la tête de cette commune, une équipe qui mettra autant de cœur à l’ouvrage que vous en mettez aujourd’hui pour faire face et tenter d’avancer’’, a déclaré d’emblée Cheikh Bakhoum. Il déplore le ‘’contraste entre l’exceptionnelle dignité des grand-yoffoises et des grand-yoffois et la coupable démission de ceux à qui ils ont confié leur destinée commune depuis maintenant 25 ans’’. ‘’C’est ici que j’ai grandi et c’est ici que mes enfants sont nés. Peuple de Grand-Yoff, vous êtes le Sénégal en miniature’’, ajoute-t-il. Et de poursuivre : ‘’Lorsqu’il y a 13 ans de cela, je rejoignais la section APR de l’Essonne en France, j’avais la conviction d’avoir trouvé ma famille politique, tant ma vision de l’action publique était alignée avec la vision transformationnelle de notre chef de parti, le Président Macky Sall. Je me suis construit dans une vision du libéralisme qui met l’homme au cœur du processus de développement’’. 

‘’Mon programme n’est ni démagogique ni irréalisable’’

Le Directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat a ainsi décliné son programme. Un programme concocté avec la participation des populations, qu’il a consulté pendant plus de 5 semaines, à travers son initiative «Waxlène nu degg (Dites-nous, on vous écoute)’’, avec la participation, dit-il, de plus de 4500 grand-yoffois.  Sur la question de l’emploi, Cheikh Bakhoum se veut clair. ‘’Je ne vous dirai pas comme d’autres, que si vous me portez à la tête de l’exécutif communal, nous créerons des emplois pour tous et sortirons tous les travailleurs de la précarité. Ces promesses démagogiques ne correspondent à rien’’, précise-t-il. Mais, il promet de mettre en place ‘’une politique innovante et hardie’’, pour créer ‘’les conditions pour que des opportunités se développent à Grand-Yoff pour les personnes en âge de travailler’’. 

Pour l’éducation et l’action sociale, il soutient que ‘’le déficit en écoles primaires sera attaqué de front ainsi que la mise à niveau des écoles existantes’’. Le programme ‘’Jangui-Ndéki’’ permettra à son équipe d’assurer à chaque élève, un petit déjeuner et la capacitation des enseignants sur le numérique et les nouvelles techniques d’enseignement sera prise en charge.

Au plan social, une politique hardie de lutte contre toutes les formes de vulnérabilités sera déployée, avec la mise en place du Centre communal d’actions sociales. En complément des appuis classiques, il compte instituer des bourses familiales communales pour 1000 foyers. 

En matière de santé, le prétendant à la mairie vise la Couverture maladie universelle pour tous dans un délai de 5 ans. L’environnement n’est pas en reste. Avec l’axe ‘’cadre de vie’’ de son programme, il a agrégé tout ce qui doit contribuer à faire de Grand-Yoff une commune dynamique et ouverte, une commune qui protège et respire. ‘’La première condition consiste à faire revenir la sécurité dans notre commune’’, estime-t-il. 

Pour les sports et loisirs, il met en exergue le futur centre omnisport de Grand-Yoff. Les vacances municipales permettront également aux jeunes de la commune, de participer à des activités de groupe instructives subventionnées par la mairie.

La culture a aussi une place importante dans le programme de Cheikh Bakhoum. ‘’Nous édifierons une maison communale des cultures urbaines et de la jeunesse dédiée aux industries créatives. Nous organiserons également, une fois par an, la semaine culturelle « Grand-Yoff/Ethnies – Cité » qui célébrera la diversité culturelle de la commune’’, explique-t-il entre autres projets. 

En outre, il prévoit que le centre commercial de Grand-Yoff, (GY-MALL) exploite la possibilité de couvrir le bassin de rétention de la zone de captage. Des halles aux produits frais seront construites et le marché Bignona sera rénové.

Pour la mise en œuvre de ce programme ambitieux, le candidat de BBY compte apporter des ‘’innovations majeures en termes de gouvernance locale’’. Cela, avec entre autres, un recours aux partenariats publics privés, à la coopération décentralisée, à la convocation massive des dispositifs nationaux dédiés au développement des communes et des communautés, à la voie de la modernisation par le digital, l’implication de la diaspora grand-yoffoise. ‘’Ce programme n’est ni démagogique, ni irréalisable. Il nous faudra simplement mobiliser des atouts qui ont cruellement manqué à la tête de cette commune ces 25 dernières années : la vision et la compétence’’, conclut-il.

L’info