AIDE ALIMENTAIRE : Le Sénégal parmi les 44 pays qui en ont besoin

Quarante-quatre pays dans le monde, dont 33 en Afrique, ont besoin d’une aide extérieure afin de couvrir leurs besoins alimentaires, selon un rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao).

Selon le rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), le Sénégal est en situation d’insécurité alimentaire et figure parmi les 44 pays au monde qui ont besoin d’une aide extérieure. Dans ce dernier document en date de la série « perspectives de récolte et situation alimentaire », la Fao note que les conflits et la sécheresse aggravent l’insécurité alimentaire dans plusieurs régions du monde, en particulier en Afrique de l’Est et de l’Ouest. Au total, la Fao considère que, dans le monde, 44 pays dont 33 en Afrique, neuf en Asie et deux dans la région des Amérique et Caraïbes, ont besoin d’une aide alimentaire externe. Les 33 pays africains ayant besoin d’une aide alimentaire externe sont le Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo, Djibouti, Érythrée, Eswatini, Éthiopie, Guinée, Haïti, Kenya, Lesotho, Libéria, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigéria, Ouganda, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République-Unie de Tanzanie, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Tchad, Zambie et Zimbabwe. 

En Asie, la situation est préoccupante en Afghanistan, au Bangladesh, au Pakistan, au Myanmar et en République populaire démocratique de Corée. Du côté du Moyen-Orient, l’Iraq, le Liban, la Syrie et le Yémen auront besoin de ce concours extérieur pour combler le déficit. En Amérique du Sud, seul le Venezuela a besoin d’une aide extérieure pour couvrir ses besoins alimentaires. Toutefois, force est de constater que notre pays, le Sénégal est sur cette triste liste alors que certains pays voisins dont la Gambie et la Guinée Bissau que nous considérons souvent moins développés, n’y figurent pas.

L’info