CONSTRUCTION DU PONT DE ROSSO : L’ouvrage va coûter environ 57,4 milliards FCFA

Le Président sénégalais Macky Sall et son homologue mauritanien Mohamed Ould El-Ghazaouani ont lancé hier, les travaux du pont de Rosso, selon un communiqué de la présidence de la République. L’ouvrage va coûter environ 57,4 milliards de francs CFA. 

‘’Cet ouvrage stratégique reliera les deux pays séparés par le fleuve Sénégal. Les travaux devraient durer environ 30 mois’’, informe le président de la République sur son compte twitter. ‘’Ce futur pont est le maillon manquant de l’axe routier Dakar-Nouakchott’’, souligne un document de presse reçu des autorités des deux pays, à l’occasion de la cérémonie de lancement des travaux tenue à Rosso, en Mauritanie. Le pont de Rosso, ville frontalière entre les deux pays, sera un corridor qui va faciliter le transport et le transit entre Dakar et Nouakchott et au-delà, jusqu’en Algérie, au Maroc, et en Europe. 

L’ouvrage va coûter environ 57,4 milliards de francs CFA provenant de la Banque européenne d’investissement, de l’Union européenne (un don d’environ 13,1 milliards de francs CFA), du Fonds d’appui au développement, de la Banque africaine de développement (BAD) et de contributions des deux États, le Sénégal (682,19 millions de francs CFA) et la Mauritanie (2,29 milliards de francs CFA).

Le pont de Rosso sera construit sur le fleuve Sénégal et va s’étendre sur 1.461 mètres. Il aura une largeur de 14,55 mètres et des routes d’accès. ‘’La construction du pont de Rosso, infrastructure essentielle du corridor transcôtier entre Tanger et Lagos, passant par Casablanca, Nouakchott, Dakar et Abidjan, participe grandement à la mise en œuvre de la politique d’intégration régionale des Etats riverains’’, indiquait le gouvernement sénégalais à la veille de la signature, le 25 mars 2021, des contrats de construction de cet ouvrage.

L’info