ABDOULAYE DAOUDA DIALLO : « Le Sénégal n’est pas en cessation de paiement »

Le ministre des Finances et du Budget s’est invité dans les débats lors du vote du budget du ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération. ‘’Le Sénégal n’est pas en cessation de paiement’’, a juré Abdoulaye Daouda Diallo. 

Répondant aux interpellations du président du groupe Liberté et démocratie, Cheikh Mbacké Bara Doly sur la dette et les eurobonds, Abdoulaye Daouda Diallo s’est voulu rassurant. ‘’Le Sénégal n’est pas en cessation de paiement. Le Sénégal n’a pas de difficulté pour payer le service de la dette (le principal et les intérêts) estimé à 866 milliards de francs CFA en 2021. Et tant que nous ne sommes pas en défaut de paiement, nous continuerons à emprunter’’, a affirmé M. Diallo. Avec des recettes budgétaires de l’ordre de 3653 milliards de francs CFA, 866 milliards de service de la dette et 952 milliards de masse salariale, il soutient que le Sénégal est capable de payer sa dette. 

Le ministre des Finances et du Budget a expliqué les raisons qui poussent le Sénégal à aller emprunter des eurobonds sur le marché financier. ‘’Pour certains types de projets comme le TER, les autoroutes dont la rentabilité est sur 30 ans, il faut emprunter pour les financer. C’est un comportement économique. Pour cela, nous empruntons sur une longue durée pour faire coïncider la rentabilité à la maturité de la dette’’, a-t-il expliqué. 

Auparavant, Abdoulaye D. Diallo a passé en revue les différents eurobonds obtenus par le Sénégal sur le marché financier. Selon lui, le pays a commencé à emprunter des eurobonds en 2009, sous la présidence de Abdoulaye Wade pour un montant de 200 millions de dollars pour une maturité de 5 ans et un taux d’intérêt de 9,25%. Toujours sous Wade, le Sénégal emprunte son deuxième eurobond, en 2011 pour 500 millions de dollars à un taux d’intérêts de 8,75% et pour une maturité de dix ans. Arrivé au pouvoir, en 2012, Macky Sall inaugure son premier eurobond en 2014, le troisième du Sénégal pour 500 millions de dollars, pour une maturité de dix ans à un taux d’intérêts de 6,25%. Trois ans plus tard, en 2017, le Sénégal retourne sur le marché des eurobonds pour emprunter 1,1 millions de dollars à un taux d’intérêts de 6,85% et une maturité de 15 ans. L’année suivante, en 2018, le Sénégal emprunte 2,2 millions en dollars et en euros pour une maturité entre 10 et 30 ans et un taux d’intérêt de 4,75%. Le dernier eurobond du Sénégal date de 2021, pour un montant de 1 million de dollars pour une maturité de 15 ans et un taux d’intérêts de 5,375%. 

L’info