LOI DE FINANCE 2022: Hausse de près de 50 milliards de la masse salariale

Top départ du marathon budgétaire ! La première étape a été hier l’examen des considérations générales sur le projet de loi de finances de la gestion 2022. Ainsi, il ressort des débats que les charges sont estimées à 4 394,7 milliards FCFA, soit une augmentation de 424,9 milliards FCFA en valeur absolue et de 11% en valeur relative par rapport à la LFI de 2021 (3 969, 9 milliards FCFA). Elles comprennent les charges financières de la dette, les dépenses de personnel, les dépenses d’acquisitions de biens et services, les dépenses de transferts courants, les dépenses d’investissement et les comptes spéciaux du trésor. Dans les détails, la masse salariale est estimée à 952 milliards FCFA contre 904,9 milliards FCFA en 2020, soit une progression de 47,1 milliards FCFA en valeur absolue et 5,2% en valeur relative. Les charges ou intérêts de la dette publique sont de 350 milliards FCFA, progressant de 7%. Les dépenses de transferts courants sont de 811,1 milliards FCFA contre 659,3 milliards FCFA en 2021, soit une hausse de 151,8 milliards FCFA. Les dépenses d’acquisitions de biens et services sont en hausse de 11,9 milliards FCFA et s’établissent à 359,6 milliards FCFA.

L’info