DJIBRIL NGOM REÇU AU PALAIS : L’indignation jusque dans les rangs de l’Apr

Une audience, une photo et l’indignation générale ! C’est le résumé de l’audience accordée par le chef de l’Etat à l’ancien mandataire de la coalition Yewwi askan wi qui a rejoint l’Apr dans des circonstances rocambolesques. Cette rencontre dont la photo illustrative qui fait apparaitre une enveloppe bourrée à côté du transhumant, a fini de faire le tour de la toile, suscitant colère, indignation, critiques acerbes, y compris de la part de partisans de Macky Sall.

Le chef de l’Etat a reçu Djibril Ngom, cet ancien responsable de Pastef et mandataire de la coalition Yewwi askan wi à Matam, qui s’était tristement illustré, en disparaissant avec la liste des mandataires de la coalition de l’opposition dans le département, conduisant ainsi à la forclusion de ses listes. Quelques jours après, il a annoncé en grande pompe, sa transhumance à l’Alliance pour la République. Samedi, c’est le Président Macky Sall, par ailleurs leader de l’Apr et de Benno Bokk yaakaar qui l’a reçu en audience. Et un fait anodin au cours de l’audience à scandalisé plus d’un Sénégalais, y compris des partisans du chef de l’Etat. Une grosse enveloppe, bien bourrée et bien visible, était posée à côté de l’hôte du Président. Lui-même quand l’affaire a fait un tollé sur les réseaux sociaux, s’est fendu d’un post pour s’expliquer, confirmant pour ceux qui étaient encore septiques, que l’enveloppe contenait bien de l’argent, mais lui a été donné, non pas par le Président, mais par le coordonnateur du parti à Matam (Farba Ngom) pour financer une activité politique locale. ‘’Cette enveloppe, je l’avais en entrant. Et je l’ai déposée à côté. Elle m’a été remise par notre responsable à Matam pour une activité politique dans notre localité. (…). Pour ceux qui ont l’habitude de voir le Président, même si on doit vous remettre le transport, c’est toujours à la fin et jamais en sa présence’’, a-t-il posté sur Facebook. Un post curieusement supprimé par la suite. Et dans une sortie sur Dakaractu, il a servi une toute autre version. ‘’Je voudrais préciser que je ne connais même pas ce qui se trouvait dans cette enveloppe, même si elle était positionnée à mes côtés. Je suis une personne qui assume ses responsabilités et je suis désolé, si cette enveloppe m’appartenait, j’allais le dire’’, soutient-il. Laquelle des versions croire ?

La colère dans les rangs de l’Apr

Certains ‘’apéristes’’ se sont sans doute fait leur opinion sur la question. Ils ont vu rouge et les commentaires dans les réseaux sociaux en disent long sur leur colère, contre leur leader qui préfère recevoir et gâter des transhumants et des anti-modèles, les laissant en rade, eux qui se battent depuis le début pour lui et leur parti. Responsable Apr, Khadija Rougui Bousso, n’y est pas allée par quatre chemins pour manifester sa rage. ‘’Je démissionne du parti Apr. Je remercie beaucoup le Président Macky Sall’’, a posté ce membre fondateur de l’Apr. Et les réactions n’ont pas tardées. ‘’Ma très chère sœur je sais très bien ce qui ronge ton cœur. Moi-même je suis passé par là. Dans notre parti, on ne retrouve plus la dignité de notre slogan’’, déclare Matham Bâ. ‘’Cette image est d’une violence symbolique inouïe. Je suis en colère. Je le dis ouvertement. C’est révoltant. Mais je ne démissionne pas’’, a martelé Amadou Demba Diallo. Très dur dans sa réaction, Abdou Sall d’asséner : ‘’Dommage ! Il faut perdre les hommes et femmes de valeur pour reconnaître leur mérite. L’Apr marche par la tête. C’est la promotion des anti-valeurs. Mais heureusement, la dignité et l’honneur ont un sens chez certains’’.

Les Sénégalais lambda ont aussi fustigé la tenue de cette audience, et surtout la présence de cette enveloppe bourrée bien visible. La photo de l’audience, avec l’enveloppe bien en vue, a fait le tour de la toile en quelques heures, suscitant indignation, colère et critiques. 

L’info