CHINE-AFRIQUE : Les échanges commerciaux s’élèvent à 185,2 milliards en 2021

La 8ème Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), s’ouvre, ce matin au Centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio (CIADD). Au menu des discussions, les relations entre la Chine et l’Afrique qui sont devenues plus économiques que par le passé, avec des échanges bilatéraux de près de 185,2 milliards de dollars en 2012. 

‘’La Chine sera toujours un ami, un partenaire et un frère de l’Afrique’’, disait en 2006, l’ex- président Chinois, Hu Jintao lors de l’ouverture du premier sommet Chine-Afrique, à Pékin. Depuis lors, les sommets Chine-Afrique sont autant courus par les chefs d’Etats africains que la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (TICAD) qu’organise annuellement le Japon. L’Empire du milieu a multiplié par 10 son appui budgétaire aux pays africains qui ont accepté de renouer les relations diplomatiques avec lui. Mais, c’est surtout sur le plan des relations commerciales avec l’Afrique où la Chine continentale a dominé tous ses concurrents, notamment les USA, le Japon, l’Union Européenne. ‘’Les chiffres communiqués par le ministère du Commerce chinois sont sans appel. La valeur cumulée des échanges commerciaux entre l’Afrique et la Chine s’élève à 185,2 milliards de dollars entre janvier et septembre 2021, en hausse de 38,2 % en glissement annuel, établissant un nouveau record pour la période’’, lit-on sur le site du ministère du Commerce chinois. ‘’La Chine est le plus grand partenaire commercial de l’Afrique depuis 12 ans, et ses exportations de machines et de produits de première nécessité ont bien répondu aux besoins de production et de subsistance du continent’’, ajoute le vice-ministre chinois du Commerce Qian Keming, cité par la même source. 

Plus de 3 500 entreprises chinoises implantées en Afrique

‘’L’Afrique est également une source importante de ressources minérales pour la Chine, qui joue un rôle très important dans le maintien de la stabilité de la chaîne industrielle du pays’’», reconnait le communiqué. Lequel précise qu’au cours des neuf premiers mois, les investissements directs de la Chine en Afrique ont augmenté de 9,9 % en glissement annuel, pour atteindre 2,59 milliards de dollars, selon le vice-ministre. ‘’Le taux de croissance était de 3 points de pourcentage supérieur à l’investissement étranger global du pays et a dépassé le niveau de la même période en 2019 avant la pandémie de la covid-19’’, souligne la même source. En outre, le même document indique que les entreprises chinoises ont montré un intérêt croissant pour investir sur le continent. ‘’Plus de 3 500 entreprises chinoises se sont implantées en Afrique, dont plus de 70 % d’entreprises privées. La valeur des investissements directs de la Chine dans la région s’élevait à 43,4 milliards de dollars, et elle est devenue le quatrième investisseur en Afrique’’, informe le ministère du Commerce chinois.

Les entreprises chinoises en Afrique se signalent dans la lutte contre la réduction de la pauvreté, la construction d’infrastructures, dans l’acquisition de produits médicaux pour le bien-être des populations africaines. L’Afrique du Sud, l’Angola, le Soudan, l’Égypte et le Nigeria sont les cinq principaux pays partenaires de la Chine dont la première marchandise recherchée sur le continent reste le pétrole. Par ailleurs, la Chine offre des bourses d’études aux pays africains. Entre 2000 et 2021, ces bourses sont passées de 1154 à 10.314. 

L’info