Toutinfo Bréves

VIOLENCE ELECTORALE : L’Unacois/Yessal met en garde les politiciens

Victimes de saccages de leurs boutiques, lors des joutes électorales, les membres de l’Union des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS/Yessal) mettent en garde la classe politique contre les violences. 

L’Union des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois /Yessal) prévient les acteurs politiques par rapport à leurs actes lors des joutes électorales à venir. Dans une déclaration rendue publique hier, elle note qu’à chaque fois, qu’il y a des émeutes ou troubles, les premières victimes sont les commerçants dont les boutiques, les magasins et autres biens deviennent des cibles qui subissent la furie des manifestants. 

Face à la récurrence des actes de vandalisme, Alla Dieng et Cie recommandent aux politiciens de savoir raison garder et que le scrutin du 23 janvier prochain se passe dans la transparence. Dans cette perspective, l’Unacois/Yeessal recommande que la pré-campagne, la campagne et le scrutin se déroulent dans le calme et la paix. Les commerçants et industriels demandent aux politiciens de préserver la paix civile. Selon eux, quelques soient, par ailleurs, les enjeux de l’heure, il y aura forcément une vie après ces joutes électorales du 23 janvier 2022.  Ils estiment que le Sénégal demeure notre bien commun qui appartient plus au peuple silencieux et sans parti. Dans la même veine, ils condamnent les discours violents et va-t-en-guerre notés ces temps-ci dans l’espace politique. ‘’A quelques encablures des élections locales, la pré-campagne est pratiquement marquée par des discours violents et va-t-en-guerre de certains acteurs’’, constatent pour le déplorer les commerçants et industriels du Sénégal. 

L’info