Toutinfo Bréves

NON APPLICATION DE LA LOI SUR LE LOYER : Le magistrat El Hadji Djadji Cissé accuse l’Etat

Si on en est à la situation actuelle dans le secteur de l’immobilier où le prix du loyer connait une montée vertigineuse, c’est surtout à cause du laxisme de l’Etat, qui ne fait pas appliquer les lois qui encadrent le secteur. C’est la conviction du magistrat El Hadji Djadji Cissé, qui se prononçait sur la question hier lors d’un atelier de renforcement de capacités des agents immobiliers en gestion immobilière.  

Le loyer étouffe les Sénégalais notamment les Dakarois ! Et récemment, le chef de l’Etat, conscient de la situation, a ordonné aux ministres de tutelle de trouver une solution sur cette hausse vertigineuse des prix du loyers. Hier, en marge de l’atelier de renforcement des capacités en gestion immobilière à l’intention des différents acteurs du secteur de l’immobilier, le magistrat El Hadj Djadji Cissé, a indiqué que l’Etat est à la base du laisser-aller connu dans le secteur, en ce sens qu’il n’y a aucun suivi dans l’application de la réglementation. ‘’La loi 2014-03 sanctionne les propriétaires de maison qui n’ont pas respecté les surfaces corrigées. La hausse illicite du loyer est malheureusement sans conséquence. Ce qui doit être puni’’, explique d’emblée le magistrat. Malgré cette spéculation notée dans le secteur de l’immobilier et qui assaille les populations sénégalaises, il note cependant que le secteur de l’immobilier est bien encadré au Sénégal. Malheureusement, souligne-t-il, c’est l’État lui-même qui ne respecte pas d’abord la loi, en ce sens que les directions et ministères concernés n’appliquent pas les lois. 

Pour le magistrat, il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire que l’État accompagne et régule le secteur de l’immobilier. ‘’L’État doit arrêter d’élaborer des lois sans suivi et laisser les populations s’entredéchirer’’, soutient-il.

Se félicitant de la tenue de cet atelier de renforcement des capacités des acteurs de l’immobilier, le magistrat pense qu’il aura le mérite de leur faire prendre conscience de la nécessité pour eux d’appliquer la loi dans toute sa rigueur. ‘’À la sortie de ce séminaire, les agents immobiliers et les propriétaires participants qui ne se sont pas encore conformés à la loi, seront obligés de le faire’’, promet-il. 

L’info