Toutinfo Bréves

CONTENTIEUX AVEC SES ASSOCIES : Kabirou Mbodji condamné à 6 mois fermes et à payer 5 milliards

Le juge de la 3e Chambre correctionnelle de Dakar a condamné, hier, le patron de Wari, Kabirou Mbodji, à une peine d’emprisonnement de 2 ans dont 6 mois ferme. Cela, en sus de 5 milliards de dommages et intérêts à payer à ses associés. 

Le patron de Wari Kabirou Mbodji perd devant ses associés. Il a été reconnu hier coupable du délit ‘’d’abus de confiance de biens sociaux’’, dans l’affaire qui l’oppose à ses ex-collaborateurs, en l’occurrence Malick Fall et Seyni Camara. Il a été condamné à deux ans de prison dont six mois fermes. Il devra, en plus de cette peine, payer 5 milliards FCFA de dommages et intérêts aux plaignants qui sont d’anciens actionnaires de Wari. Les avocats du patron de Wari, Mes Olivier Surre du barreau de Paris et Babacar Camara ont envoyé une missive au chef de l’État, hier mardi, dans laquelle, ils révèlent que leur client est victime d’un ‘’lynchage’’. Mieux encore, ils ont estimé que ces dossiers sont devenus des procédures manipulées. 

Une mauvaise nouvelle ne venant jamais seul, l’entrepreneur sénégalais, PDG du groupe Wari, Kabirou Mbodji   est aussi en contentieux judiciaire avec son Directeur général, le français Nicolas Lesage. Principal point de friction entre les deux collaborateurs, une affaire liée au dépôt-bilan de la société que Nicolas Lesange a introduit auprès de la juridiction commerciale parisienne, contre l’avis de Kabirou Mbodji qui voulait à tout prix que l’affaire n’atterrisse pas au tribunal, soutient notre source. Selon nos informations, la société qui a été rachetée en 2019 affichait un Total-Bilan de 6. 042 300 d’Euros et avait diminué de 43,40% entre 2013-2014. Une situation conflictuelle qui oppose Nicolas Lesange au PCA de la société, Kabirou Mbodji. En redressement judiciaire devant le tribunal commercial de Paris, Kabirou Mbodji est loin de perdre la bataille. Il peut compter sur les deux autres administrateurs co-mandataires du board management : Diaby Aboubacar, Jean-Manuel Rozan.

L’info