Toutinfo Bréves

CHARTE DE NON-VIOLENCE : Pourquoi Yewwi Askan Wi a décidé de ne pas signer

A la suite de la rencontre avec le Cudis, Habib Sy s’est exprimé au nom de la coalition Yewwi Askan Wi. Et c’est pour refuser toute responsabilité dans l’éclatement de la violence. Une responsabilité qu’il attribue au t au chef de l’Etat et patron de Benno bokk yaakaar. ‘’Tout le monde sait que les leaders de la coalition sont des hommes de paix. Personne ne peut brûler ce pays. On n’en a pas les moyens. C’est impossible que la violence provienne de l’opposition qui n’a pas les policiers, les gendarmes et même les Asp’’, soutient-il. Et de préciser qu’on ne va pas leur apprendre à être des hommes de paix. ‘’Il y a un engagement culturel qui est plus important qu’une charte. Notre sacerdoce et notre devise, c’est la paix’’, dit-il. 

Poursuivant, il mouille le chef de l’Etat. ‘’Malheureusement, on nous attaque de partout. Le Président Macky Sall est le seul détenteur de la violence avec son arsenal juridique et sécuritaire. Nous avons respecté les recommandations des guides religieux qui ont appelé à la paix. Nous respectons leur démarche. Nous leur avons dit que nous n’avons pas confiance en Macky Sall parce qu’il a tout violé. C’est pourquoi nous avons décidé de ne pas signer la charte de non-violence. Car des deux dialogues appelés, il n’a rien respecté. Il a tout jeté à la poubelle. C’est lui l’agresseur’’, assène Habib Sy. Trouvant que Macky Sall est incapable d’un gentleman agreement, il en veut pour preuve ce qui s’est passé avec le rejet massif des listes de l’opposition et le fait qu’il ait instruit son ministre de l’Intérieur de pousser les préfets et sous-préfets à se pourvoir en cassation, après avoir été recadrés par les Cours d’appels. 

L’info