Toutinfo Bréves

AUMONE LEGALE A TOUBA : Une structure de collecte de la zakat mise en place par le Khalife

A Touba, la zakat ou ‘’aumône légale’’ qui est le troisième pilier de l’Islam sera désormais collectée par ‘’la maison de la zakat’’, sous la supervision de l’association ‘’Touba Ca Kanam’’. C’est la dernière fatwa (décret) de Serigne Mountakha Mbacké, khalife général des mourides. 

‘’Keur Assaka Yi’’ est la nouvelle trouvaille du Khalife général des mourides pour aider les nécessiteux. Sous le ‘’Ndiguel’’ de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, la ‘’Maison de la zakat’’ ou ‘’Keur assaka yi’’, portée, ce samedi, sur les fonts baptismaux, a été confiée à l’association «Touba ca kanam » pour la coordination de ses différentes activités. Selon Serigne Saliou Diakhaté, président de la commission scientifique et culturelle, la maison de la zakat aura principalement pour mission de collecter ou de recevoir des fonds de la zakat pour ensuite les remettre, selon la Charia islamique, aux ayants-droit. ‘’La zakat étant le troisième pilier de l’Islam, le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, a jugé utile de l’érection d’une maison de la zakat ou ‘’Keur assaka yi’’ dans la cité religieuse de Touba, dont l’objectif principal est de collecter, conformément à la charia islamique, des fonds de la zakat, pour pouvoir les distribuer de la même manière, aux personnes nécessiteuses’’, a expliqué Serigne Saliou Diakhaté. 

A l’en croire, une commission chargée de la gestion transparente de ladite structure, composée de spécialistes en la matière, est déjà mise sur pied pour faire ce travail. En outre, selon le président de la commission scientifique et culturelle, une équipe sera mobilisée pour se rendre auprès des différents foyers religieux du pays pour leur expliquer les tenants et les aboutissants de cette nouvelle structure. Serigne Saliou Diakhaté a expliqué que la gestion de cette dernière sera différente de celle de «Touba ca kanam » car, dit-il, la première relève exclusivement de la charia islamique.

L’info