Toutinfo Bréves

ABDOULAYE DAOUDA DIALLO : «Le prêt DM est l’une des plus anciennes politiques sociales du Sénégal»

  • mbay thiamdoum
  • novembre 20, 2021
  • Commentaires fermés sur ABDOULAYE DAOUDA DIALLO : «Le prêt DM est l’une des plus anciennes politiques sociales du Sénégal»

Le ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo et Mamadou Bocar Sy, président de l’Association des professionnels des banques et établissements financiers du Sénégal (APBEF-S) ont signé hier, une convention-cadre relative aux prêts DMC (Direction de la monnaie et du crédit), qui sont octroyés aux agents de l’État en vue de faciliter leur accès au logement.  

La cérémonie de signature s’est déroulée hier, au ministère des Finances et du budget. «L’octroi du prêt DMC sans intérêt aux fonctionnaires est l’une des plus anciennes politiques sociales de l’État du Sénégal», a souligné d’emblée le ministre des Finances et du Budget. Le prêt DMC est instauré par le décret 64 150 du 27 février 1964 pour faciliter aux fonctionnaires l’accès au logement. « Après 57 ans d’existence le prêt DMC a pris beaucoup de cheveux blancs, mais n’a pas encore perdu toutes ses dents parce qu’il est toujours là», a ironisé, Abdoulaye Daouda Diallo. Selon lui, le cadre réglementaire régissant le mécanisme a connu plusieurs modifications à travers le temps. «La modification de 2006 a consacré l’augmentation du montant plafond du prêt, le faisant passer de 2 à 5 millions de CFA et la prolongation du délai maximum de remboursement est passé de 5 à 7 ans», a encore expliqué l’argentier de l’Etat. A cela s’ajoute, en 2009, une autre évolution qui a autorisé l’octroi des prêts sans intérêts aux contractuels de l’enseignement général et technique.  

38 000 demandes de prêts Dmc reçues

A en croire, le ministre des Finances et du budget, c’est pour des raisons budgétaires que toutes les demandes n’ont pas été satisfaites.  D’après lui, 38 000 dossiers de prêts DMC ont été reçus représentant un montant global de 152 milliards de nos francs. Le ministre Abdoulaye Daouda Diallo a également expliqué que la signature de cette convention traduit la «volonté affiché du Président Macky Sall pour une amélioration continue des conditions de vie de ses concitoyens, en général et des agents de l’État, en particulier». Pour lui, il s’agit d’une solution alternative aux banques commerciales partenaires dans la prise en charge des demandes des DMC et repose sur le mécanisme de bonification des intérêts qui est une coopération par laquelle l’agent de l’État bénéficie de prêt avec zéro taux d’intérêts. Pour sa part, le président de l’APBF-S, Mamadou Bocar Sy, a estimé que ce dispositif est innovant et généreux. «Le système de bonification, qui rend le taux d’intérêt très bas, permet au fonctionnaire d’avoir un prêt sans frais de dossier», a-t-il expliqué. Et de demander aux fonctionnaires de profiter du programme de construction de 100.000 logements pour être définitivement à l’abri du besoin d’un toit. Poursuivant, il révèle que pour un logement subventionné, d’une valeur de 12 millions de francs CFA, chaque agent bénéficiaire de ce programme social n’aura à emprunter que 7 millions pour être propriétaire. «Il peut bénéficier d’un prêt DMC sans intérêt de 5 millions de francs CFA», a indiqué le président de l’APBF-S.  

L’info