Toutinfo Bréves

KHALIFA SALL ET CIE FACE A LA PRESSE : Yewwi askan wi en ordre de bataille

On ne décolère pas à la coalition Yewwi Askan wi, après la confirmation du rejet de plusieurs de ses listes par les Cours d’Appel. Khalifa Sall et Cie qui n’entendent pas se laisser faire et qui ont fini de cogiter sur la riposte à apporter, vont à cet effet faire face à la presse aujourd’hui. 

La coalition Yewwi askan wi a toujours au travers de la gorge, le rejet de ses recours contre l’invalidation de ses listes dans plusieurs localités du pays. Les leaders de cette entité de l’opposition qui ont échangé longuement sur la question hier, vont faire face aujourd’hui à la presse. Ce sera à 16h, au siège du Parti républicain pour le progrès. Et pour Ousmane Sonko, Khalifa Sall, Déthié Fall et Cie, ce ne sera pas pour faire dans la dentelle. Ils comptent élever la voix contre ce qui est pour eux, une stratégie murement réfléchie, pour éliminer les candidats de l’opposition, notamment de leur coalition dans certaines localités. Et ce qui s’est passé avec leur mandataire à Matam, qui a fait exprès de faire rejeter ses listes en déposant de faux documents pour les mandataires, puis a disparu avant d’annoncer son ralliement à la mouvance présidentielle, a fini de leur en convaincre. Sans compter avec ce qui s’est passé à Kédougou, avec l’acharnement des autorités et des forces de sécurités sur Moustapha Guirassy et ses partisans qui ne demandaient que le respect de leurs droits. 

En dehors de Kédougou, les Cours d’Appel ont débouté la coalition à Diourbel-commune, à Diourbel-département et dans les communes de Boké Dialoubé, Tivaouane Peulh-Niaga, Tankanto, Ndombo Sandjiry…Déjà des pourvois en cassation ont été annoncés. ‘’Nous allons, avec nos avocats, porter cette affaire au niveau de la Cour suprême’’, avait annoncé lundi le mandataire national Déthié Fall. Mais en dehors du volet juridique, Yewwi askan wi entend mener le combat sur le terrain politique. 

L’info