Toutinfo Bréves

CONSOMMATION : Hausse de 0,3% des prix en octobre

Selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), l’Indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) du mois d’octobre 2021 a augmenté de 0,3% comparé à celui du mois précédent.

L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) annonce une augmentation de 0,3% de l’Indice harmonisé des prix à la consommation. Selon elle, cette évolution résulte, principalement, du relèvement des prix des services « d’enseignement » (+1,6%), avec la rentrée scolaire 2021/2022, et également de celui des prix des biens et services de « logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (+0,5%), des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (+0,4%), des services de « loisirs et culture » (+0,5%), ainsi que ceux de « santé » (+0,4%). 

Toutefois, il est noté un repli des prix des services de « transports » (-0,2%) et de « communication » (- 0,7%). En variation annuelle, les prix à la consommation se sont accrus de 3,2%. L’inflation sous-jacente est demeurée stable en rythme mensuel et a progressé de 3,9%, par rapport au mois d’octobre 2020. En termes d’origine, les prix des produits locaux (+0,4%) ont soutenu l’appréciation des prix à la consommation au mois d’octobre 2021, contrairement à ceux des produits importés (-0,3%) qui ont reculé, comparativement au mois précédent. En variation annuelle, ils ont augmenté, respectivement, de 3,3% et 2,1%. 

L’inflation à son plus haut niveau en octobre

Par ailleurs, l’inflation en rythme annuel a atteint +3,2% en octobre 2021, contre +3% en septembre 2021, selon les chiffres officiels. Il s’agit du taux d’inflation le plus élevé depuis avril 2020, soit sur les 18 derniers mois. Cette accélération du rythme de progression des prix est principalement imprimée par l’enseignement (+3,2% contre +1,6% en septembre), la santé (+1,3% contre +0,7% en septembre), le logement (+2,6% contre +2,1% en septembre), l’habillement et les chaussures (+1,8% contre +1,6% en septembre), et dans une moindre mesure, par le transport (+2,2% contre +2,1% en septembre) et les loisirs (-0,1% contre +0,5% en septembre). Cette hausse des prix aurait pu être d’une grande ampleur si l’accroissement des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées n’avait pas ralenti sur la période (+4,3% contre +4,4% en septembre). A l’opposé, les prix des services de communication (-3,3% contre -5,5% en septembre) sont une nouvelle fois ressortis en baisse, même si l’ampleur de cette baisse s’est nettement amoindrie par rapport à la même période de l’année précédente. Pour sa part, l’inflation sous-jacente – obtenue en dehors des produits frais et énergétiques –, s’est établie à +3,9% en octobre 2021, en rythme annuel, contre une hausse de +4% le mois précédent.

L’info