Toutinfo Bréves

RELANCE ECONOMIQUE : Plaidoyer de Hott pour l’amélioration de l’environnement des affaires

Le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a estimé que  la relance des économies post-coronavirus nécessite l’amélioration continue de l’environnement des affaires, pour augmenter les investissements privés, avec une forte implication du secteur privé dans le financement du développement.

«Le besoin de relance des économies nécessite l’amélioration continue de l’environnement des affaires pour non seulement booster les investissements privés, mais également permettre une forte implication du secteur privé dans le financement du développement », a déclaré le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott. «Pour cela, le Gouvernement du Sénégal est en train de piloter d’importantes réformes dans des secteurs clés dans le cadre du Plan d’actions prioritaires ajusté et accéléré (PAP2A) », a-t-il précisé lors de la rencontre élargie du Groupe Environnement des affaires et compétitivité (GEAC), tenue hier, à Dakar. M. Hott a estimé que «face aux effets néfastes de la pandémie de COVID-19, imaginer des réponses innovantes pour rétablir nos trajectoires de croissance est devenu un impératif pour nos États». A l’en croire, pour rétablir ces trajectoires initiales de croissance dans les Etats, il va falloir concilier «résilience » et « relance rapide » des économies « en faisant plus et mieux ». « Je rappelle que ce PAP2A réserve 39% de son portefeuille au secteur privé avec des mécanismes de financement innovants », a précisé encore  le ministre de l’Économie et de la Coopération. La rencontre élargie du Groupe Environnement des affaires et compétitivité (GEAC) a vu la participation du Général de l’USAID, des représentants du Secteur Privé et des partenaires au développement. 

L’info