Toutinfo Bréves

PROCES EN APPEL DE BARTHELEMY DIAS : YAW Dakar bat le rappel des troupes

La section Yewwi askan wi de Dakar a invité hier, l’ensemble des dakarois à se mobiliser très fortement aujourd’hui au palais de justice, pour accompagner son candidat à la ville, Barthélémy Dias, qui y sera jugé en appel, dans le cadre l’affaire Ndiaga Diouf.

Yewwi askan wi de Dakar bat le rappel des troupes. La section de la capitale de ladite coalition a enjoint hier, l’ensemble de ses membres à se mobiliser. Face à la presse hier à Dakar, ils estiment que ‘’la convocation à comparaitre de Barthélémy Dias le 10 novembre 2021 devant la troisième chambre correctionnelle de la Cour d’appel du tribunal de Dakar entre dans la logique du harcèlement judiciaire auquel Macky Sall livre ses adversaires à la veille de chaque compétition électorale’’. Et, soutiennent-ils, ‘’le contexte et le timing choisis ne laissent aucun doute sur les soubassements politiques de cette convocation’’. 

‘’Nous n’accepterons pas que Macky Sall confisque le vote des Sénégalais comme en 2019’’

Pour les responsables de cette coalition de l’opposition, la vague déferlante qui a accueilli la création de Yewwi askan wi et le choix porté sur Barthélémy Dias comme candidat à la ville de Dakar ont fini d’installer la panique dans les plus hautes sphères du pouvoir. ‘’La psychose de la déroute électorale au soir du 23 janvier 2022 apparait dans les moindres faits et déclarations des tenants du pouvoir’’, notent-ils. Et d’affirmer que ‘’Macky Sall et ses partisans cherchent, avec cynisme et lâcheté à se servir de l’appareil judiciaire comme instrument politique pour écarter de façon injuste et arbitraire, le candidat de YAW à Dakar des prochaines élections municipales’’. Dès lors, ‘’YAW Dakar annonce aux populations de la capitale, au peuple sénégalais et à la face du monde qu’elle se donnera les moyens de défendre à tout prix, les candidats qui sont librement et souverainement choisis dans les différentes communes de la ville de Dakar». Et que «la participation de Barthélémy Dias aux élections municipales du 23 janvier 2022 ne fera l’objet d’aucun compromis ni marchandage’’. Poursuivant, YAW Dakar appelle les dakarois et tous les Sénégalais attachés à la justice et à la démocratie, à se rendre massivement au palais de justice ce mercredi pour dire non au ‘’harcèlement judiciaire’’ contre Barthélémy Dias. ‘’Cette fois ci le coup ne passera pas. Dakar s’érigera en bouclier pour défendre son futur maire’’, promettent les opposants. ‘’Nous n’accepterons pas que Macky Sall confisque le vote des Sénégalais comme en 2019. Nous comptons certes accompagner notre candidat dans la paix, mais avec détermination. Nous ne provoquons personne, mais serons fermes dans notre détermination à accompagner notre candidat et à gagner surtout les élections au soir du 23 janvier 2022’’, lance Abass Fall de Pastef/Dakar. 

‘’Ils se trompent lourdement s’ils pensent que la mobilisation du mois de mars dernier s’est estompée’’

Pour sa part, Barthélémy Dias estime que les tenants du pouvoir se trompent lourdement s’ils pensent que la mobilisation du mois de mars dernier s’est estompée. Toutefois, il invite ses camarades à la vigilance, dès lors que, soutient-il, ‘’ils veulent prétexter du contexte pour ne pas organiser les élections’’. Mais, avertit-il, ‘’qu’ils le veuillent ou pas, il y aura des élections au 23 janvier 2022’’. Si cela n’est pas le cas, il souligne que c’est eux qui auront décidé de manière unilatérale, d’abroger leur mandat. ‘’Le Président Macky Sall cherche à m’éliminer par la voie judiciaire ou à défaut, de mettre sur le dos de l’opposition le prétexte de ne pas aller aux élections. Nous ne l’accepterons pas. Il ne reste rien d’autre que de lutter. C’est pourquoi je réitère mon appel à la jeunesse pour mener la résistance’’, déclare-t-il.

L’info